Psychologue à Pau (34 rue Henri faisans )

Prendre rdv en ligne

 

Actualités 2022

 

Tous les mardis, pleine conscience et hypnose ....

 

 

Grâce à de nombreuses formations et à un processus continu d'apprentissage, ma pratique se situe au carrefour de plusieurs psychothérapies, on évoque alors le terme de psychothérapie intégrative : la combinaison de plusieurs approches. Après identification de votre demande, nous établissons ensemble des objectifs thérapeutiques, en intégrant si besoins différents apports provenant de courants théoriques divers et par l’utilisation d’une ou plusieurs pratiques. Parmi celles-ci, les pratiques psychocorporelles peuvent être intégrées dans cette psychothérapie intégrative, comme fil rouge tout au long du suivi ou à un moment précis de la thérapie. Les objectifs sont divers : développer la présence à soi, explorer la sensorialité ou verbaliser à partir d’expériences corporelles, les techniques hypnotiques, toujours si besoin, pourront être proposées. On peut aussi travailler sur les cognitions (les pensées), la motivation et les changements comportementaux. L'écoute active sera bien sur la base de la relation, car elle représente un véritable levier thérapeutique. L’approche intégrative de la psychothérapie est une manière de remettre le patient au centre de la thérapie. Le praticien va partir de ce que le patient va dire pendant la séance et prêter également attention à son équilibre, son épanouissement intérieur. En psychothérapie intégrative, il y a une communication obligée. Tout l’art du praticien est de parvenir à débloquer et à activer les ressources du patient. La stratégie thérapeutique et le cadre dans lequel elle va prendre forme se construisent toujours avec le patient. C’est une démarche personnalisée, car le thérapeute ajustera en permanence son action en fonction de ce que le patient éprouve ou évoque lors du travail thérapeutique.
 

Je reçois au sein de mon cabinet, des enfants, des adolescents et des adultes. Il est également possible d'envisager un accompagnement psychologique de la parentalité.


L'usage professionnel du titre de psychologue est défini par l'article 44 de la loi n°85-772 du 25 juillet 1985 complété par l'article 57 de la loi n° 2002-303 du 4 mars 2002 qui fait obligation aux psychologues de s'inscrire sur les listes ADELI. 

(CODE DE DEONTOLOGIE DES PSYCHOLOGUES de mars 1996, révisé en février 2012)


« Le psychologue est un expert en matière d’activité mentale et de son expression (comportement…), ainsi que des conditions de celles-ci (contexte de la pensée et de l’action humaines).

 

Dans ce cadre, son action consiste à :

  • Faire s’exprimer la demande (problème, questionnement, hypothèse)
  • Proposer des moyens de réponses
  • Eventuellement les mettre en œuvre (prestations d’évaluation, d’accompagnement, de suivi, d’étude, d’expérimentation…)
  • Vérifier la satisfaction en faisant le lien entre : problématique, moyens, déontologie et résultats.

Pour se faire il dispose d’un cadre scientifique pluridisciplinaire qui rend compte des interactions psychologiques, biologiques et sociales propres à l’être humain.

Il utilise des techniques qualitatives (entretiens, questionnaires…) et quantitatives (tests, statistiques…)

Il respecte une charte éthique (code de déontologie des psychologues). »